Message to visitors

close

Généalogie Guillerm - Omnès


Sosa :312,822
  • Deceased after 1464
  • Seigneur de Kermadio en Pluneret

 Spouses and children

(display)

 Events


 Notes

Individual Note

Sous l'Ancien Régime, Pluneret a compté jusqu'à vingt seigneuries. Ausud, celle de Kerisper remonte au 15e siècle avec son manoir très remanié depuis. Elle appartient à l'origine aux Lesterlin, à partir de 1601 aux Montigny. La seigneurie de Kerzo est aussi ancienne avec son château remanié au 18e siècle. Mais la plus connue est celle de Kermadio.Dans le château du 19e siècle, la comtesse de Ségur, auteur en autredes « Malheurs de Sophie », vit en effet ses dernières années auprès de sa fille. Bien que décédée à Paris, elle est inhumée en 1874 dans lecimetière de Pluneret, où sa tombe est toujours entretenue.
La seigneurie de Kermadio appartenait autrefois successivement aux familles Auray (en 1380), Coetdro, Fremeur et Hélène Fresneau, fille de la comtesse de Ségur qui se nommait de son vrai nom Sophie Rostopchine (en 1860). Il devient en 1890, la propriété de la famille Bonchamp, puis en 1962, la propriété de la Compagnie des Forges de Chatillon qui va le transformer en centre de vacances.
Au sud de Pluneret, au village de ce nom et sur les bords du Sal, se trouve une gracieuse chapelle de la renaissance, la chapelle de Sainte Avoye. Elle est de forme rectangulaireet mesure 28 mètres sur 8 environ et possède un Ciboire et une boîte aux Saintes Huiles du 17ème siècle.Au-dessus du portail de l'Ouest s'élève une tour qui a été en partie détruite par la foudre en 1727.La porte sud est surmontée de l'écusson des Lestrelin et une fenêtre du mêmecôté porte le losange d'Auray De Kermadio.
Aveu pour le manoir et ledomaine noble de Kermadio , par Pierre fils de François d'Auray en 1472, Jean d'Auray en 1568, Julien d'Auray en 1576, Cl de Couetdro, écuyer Sr de Lescaouet en 1602, Marie du Breil, veuve de Jean de La bourdonnaie, chevalier, sgr de Bratz en 1694,... (ALA B940, transmis par Jean-Yves Marjou)
A la réformation de 1427, on comptabilise la présence deplusieurs nobles de Pluneret dont Lancelot d'Auray (Kerleau).
A la "montre" (réunion de tous les hommes d'armes) de Vannes du 8 septembre1464, on comptabilise la présence de 10 nobles de Pluneret dont Ollivier d'Auray (700 livres de revenu) : excusé.
A la "montre" (réunion detous les hommes d'armes) de Vannes du 4 septembre 1481, on comptabilise la présence de 13 nobles de Pluneret dont Guyon d'Auray (600 livres de revenu) : porteur d'une brigandine, comparaît en archer.
Jean d'Auray, sieur de Kermadio est officier lors de réformations : http://www.memodoc.com/articles-laigue.htm
Jacques d'Auray sieur de Kermadio épouse en 1507 Thomasse de Talhouët fille de Jean de Talhouët sieur de Keraucon et Allenette de Lohan (source : Catalogue Généalogique de la Noblesse Bretonne d'après la réformation de 1668-1672.).
Louis Chohan sieur de Coetandec épouse en 1606 Béatrice de Coetdro fille de noble Claude de Coetdro et Marie d'Auray (source : Catalogue Généalogique de laNoblesse Bretonne d'après la réformation de 1668-1672.).

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview