Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Généalogie des familles SCULO, MOCAËR, AINE,PERRIN


Johann Nicolas HAU
Johann Nicolas HAU
Sosa :22
(Jean Nicolas ou même Jean HAU)


  • Né le 13 août 1888 - Zittig Bech, Lux, Luxembourg
  • Décédé le 1er juillet 1951 - Viry-Châtillon, 91,à l'âge de 62 ans
  • Sommelier, Caviste
1 média disponible 1 média disponible

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Frères et sœurs

(afficher)

 Événements


 Notes

Notes individuelles

- 1909 - Est arrivé en France à l'époque de sa majorité et a résidé 1 an à Nancy, ensuite au 44 Boulevard Barbès à Paris (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480)

- 1914-09-04 - Engagé volontaire pour la durée de la guerre, à Paris Sous Intendance C, au titre de la légion étrangère - Incorporé au 1er régiment Étranger, dépôt de Reuilly (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480)

- 1914-09-04 - Cheveux blonds, yeux bleus, front moyen, nez ordinaire, visage ovale, légère loucherie à l’œil gauche - mesure 1m74cm1/2 (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480)

- 1914-09-04 - Recensé Sub.on de la Seine 6eme Bureau - Classe 1922 Matricule 330

- 1914-09-05 - Arrivé au corps et légionnaire de 2eme classe (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480)

- 1915-07-13 - Versé au 2eme régiment de marche du 1er Étranger (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480)

- 1915-11-11 - Passé au régiment de marche de la légion étrangère (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480)

- 1917-04-06 - 8 jours de prison - (Régiment de marche de la légion étrangère - Comme légionnaire de 2eme classe) S'est présenté pour sortir en ville non muni d'une autorisation. Au refus du sergent de planton de le laisser passer s'est écrié "Et puis, merde, en voilà des histoires jamais on a fait n service aussi con" (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480)

- 1916-07-09 - Blessé par coup de feu à la main droite à Belloy-en-Santerre (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480) - https://fr.wikipedia.org/wiki/Belloy-en-Santerre

- 1917-08-04 - Maintenu service armé sans gratification pour "limitation légère des mouvements d'extension et de flexion des doigts de la main droite" par la Commission de réforme du Rhône sud du 4 août 1917. (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480)

- 1918-06-06 - Proposé pour la réforme n°1 avec gratification renouvelable de 6eme catégorie, 30% d'incapacité pour "impotence fonctionnelle des deux premiers doigts main gauche" par la Commission de réforme du Rhône sud du 6 juin 1918. (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480)

- 1918-06-09 - En congé illimité à compter du 9 juin 1918. Se retire à Paris 44 Boulevard Barbès (9eme). (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480)

- 1918-10-29 - Admis à la réforme n°1 par Décision Ministérielle du 29 octobre 1918, notifiée par dépêche M.elle n°82262 1H/S.G.P. du 14 novembre 1918. (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480)

- 1918-11-15 - Rayé des contrôles. (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480)

- 1920-04-01 - Courrier de demande de naturalisation (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480)

- 1920-04-01 - Réside au 44 Boulevard Barbès à Paris (18eme) - (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480)

- 1920-06-09 - Proposé pour pension temporaire invalidité 30% par la 4eme Commission de réforme de la Seine, dans sa séance du 9 juin 1920 pour Blessure de la main droite cicatrice avec perte de substance et de fracture des deux premiers métacarpiens mouvements du pouce à peine ébauchés pas d'atrophie musculaire marquée" (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480)

- 1920-10-11 - Courrier de demande de naturalisation (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480)

- 1920-10-11 - Réside au 44 Boulevard Barbès à Paris (18eme) - (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480)

- 1921-04-14 - Courrier de demande de naturalisation (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480)

- 1921-04-22 - Son loyer annuel est de 160 francs - Son salaire est de 260 francs par mois et nourri - A une pension militaire de 720 francs (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480)

- 1921-08-24 - Décret de naturalisation française.

- 1921-10-21 - Réside au 44 Boulevard Barbès à Paris (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480)

- 1921-07-25 - Célibataire (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480)

- 1921-07-25 - Profession : Sommelier au Café de Paris (260 Francs par mois et nourri) (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480)

- 1921-10-15 - Domicile : 44 Boulevard Barbès à Paris - Le jour de son mariage (Source : Acte de mariage)

- 1921-10-15 - Profession : Sommelier - Le jour de son mariage (Source : Acte de mariage)

- 1946-07-03 - Profession : Sommelier (Source : Recensement de 1946)

- 1951-07-01 - Profession : Caviste - Le jour de son décès (Source : Acte de décès)

---

- Titulaire de la croix de guerre, étoile de bronze (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480)

- Cité à l'ordre général de la Brigade n°51 - Soldat courageux et énergique, blessé en défendant énergiquement la position conquise (Source : Dossier de Naturalisation - Archives Nationales Cote BB-11-6480) (Source : Dossier Militaire)

---

Naturalisé Jean

Annie le trouvait plutôt austère, très traditionnel.

Il mangeait des cerises avec les noyaux.

Le Luxembourg était neutre pendant la première guerre mondiale et pour s'engager il a dû le faire via l'armée française.

Il a été médaillé de la guerre de 14 et a caché ses médailles en forêt de Fontainebleau pour que les Allemands ne les découvrent pas pendant la seconde guerre mondiale.

Il a acheté le pavillon de Viry en 1926. Pépé a toujours dit qu'il avait pu le faire avec ses pourboires de Sommelier.

Ils ont quitté le pavillon rue Francoeur à Viry Châtillon pendant l'exode. Tout le monde a quitté le coin à l'arrivée des Allemands.

Parlait couramment Allemand. Il a pu récupérer grâce à ça son pavillon occupé pendant la seconde guerre mondiale par la Kommandantur.

Un jour pépé, (Joseph Mocaër jeune) faisait des travaux dans la maison et a demandé à Jean Nicolas ce qu'il devait faire ou comment, et il lui a répondu :

« Tu fais à ton idée, car c'est pour toi que tu travailles. »

Pépé a souvent partagé cette anecdote.

Notes concernant l'union

- 1926-05-28 - Ne résident pas encore au 40 Rue Francoeur. Le recensement de Viry-Châtillon indique une Albertine GALLAS. (Source : Recensement de 1926 de Viry-Châtillon - Archives de l'Essonne)

- 1926 - Pas trouvés au 44 Boulevard Barbès - Recensement de 1926 - Archives de Paris

- 1946-07-03 - Résident au 40 Rue Francoeur à Viry-Châtillon (Source : Recensement de 1946 - Archives Départementales de l'Essonne)

 Sources

  • Personne: Récit d'Annie Mocaër

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Adam HAU 1818-1878 Anna Maria WEYDERT 1822-1896 Martin KAIL 1813-1866 Elisabeth ERPELDING 1820-1901
||||






||
Nicolas HAU 1848-1922 Anna KAYL 1855-1930
||



|
portrait
Johann Nicolas HAU 1888-1951